Pic du Midi de Bigorre : carte postale du printemps

4

Le Pic du Midi de Bigorre est situé dans les Hautes-Pyrénées (65) près de Bagnères-de-Bigorre, il atteint une altitude de 2 877 mètres. Il est connu pour la présence d’un observatoire astronomique. Il domine la chaine des Pyrénées dans sa partie centrale meme si ce n’est qu’une impression visuelle à cause de la proximité du Pic du Midi vis-à-vis de la plaine. Lorsqu’il ne se cache pas dans les nuages il est visible depuis Toulouse.

 

Ce n’est pas le sommet le plus haut des Pyrénées puisqu’il ne culmine qu’à 2 877 mètres quand d’autres sommet dépassent les 3 000 mètres, 3 404m pour l’Aneto ou 3 077m pour le Montcalm.

 

L’astronomie est l’activité scientifique la plus développé sur le site de l’observatoire du Pic du Midi. L’observatoire est rattaché à l’Observatoire Midi-Pyrénées. Il dépend de l’université Paul Sabatier (Toulouse III). Depuis son installation il y a 135ans (la construction de l’observatoire a débuté dans les années 1870) les astronomes étudient tous les phénomènes connus et inconnus de la galaxie.

 

Pic du Midi de Bigorre, sur la route des vacances, en directions des Pyrénées
Pic du Midi de Bigorre, sur la route des vacances, en directions des Pyrénées

 

Actuellement se trouve sur le Pic du Midi les instruments suivants :

  • le télescope de 60 cm (coupole du T60, accueillant des astronomes amateurs via l’Association T60)
  • le télescope de 106 cm (coupole Gentilli) dédié aux observations du système solaire
  • le télescope de 2 m ou Télescope Bernard Lyot (utilisé avec le spectropolarimètre NARVAL)
  • le coronographe CLIMSO (étude de la couronne et du disque solaire)
  • la lunette Jean Rösch (étude de la surface solaire)

 

Réalisée lors de la seule journée de grand soleil des vacances de printemps, cette photos montre la route des vacances que parcours de nombreux toulousains qui se rendent dans les Pyrénées, particulièrement les skieurs mais aussi les jeunes qui fréquentent les Mini-Séjours que la ville de Toulouse organise. Qu’ils se rendent à Antichan de Frontignes, à Saint Laurent de Neste ou à Jurvielle, ils ont pu profiter d’une vue magnifique, avant que le Pic du Midi ne retourne se cacher sous les nuages nombreux.

 

Plus d’infos : Pic du Midi de Bigorre

 

 

4 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE