Le feu d’artifice de Balma

6

Les fêtes de Balma se sont terminées comme chaque année par un grand feu d’artifice. Chaque année ce feu d’artifice attire les balmanaises et balmanais et suscite bien des questions chez les toulousains qui entendent les explosions d’un feu d’artifice non loin de chez eux. Ce soir c’est tout l’Est toulousain qui brille ainsi de milles feux.

Sur le stade de Balma, la foule à pris place peu avant les premières explosions, au loin la fête foraine n’éteint pas ses manèges et ses puissants éclairages qui se retrouvent dans le champ de la photo. Le vent souffle depuis le sud il apporte de la chaleur mais il nous est favorable, il va emporter la fumée durant le tir de ce feu d’artifice.

Sur le stade municipal, la foule a pris place pour assister au feu d'artifice de Balma
Sur le stade municipal, la foule a pris place pour assister au feu d’artifice de Balma

Dans la pénombre, la musique se fait entendre suivi d’un discours de présentation. Puis enfin explosent les premières bombes, Bleues Blancs et Rouges pour rendre hommage à des associations.

Le « vrai » feu d’artifice commence enfin, il est accompagné par des musiques de film, la playlist, sans surprise, à le mérite de susciter chez les spectateurs différentes émotions au fil des explosions de couleurs jusqu’au bouquet final. Autour de moi 8 autres photographes se sont installés, le feu y est rythmé par les déclenchements, la foule est elle assise dans l’herbe confortable du terrain de sport, premier plan idéal qui manque parfois de lumière.

Le bouquet finale est particulièrement rythmé, les bombes se succèdent dans le ciel de Balma sous les vivas du public. Puis soudain le calme revient, les applaudissements sont nourris.

A la fin du feu d’artifice tout le monde se jette dans les voitures, de nombreux enfants doivent aller se coucher rapidement. Demain il y a école et comme chaque année le feu d’artifice de Balma marque la véritable fin des vacances et le début d’une année scolaire qui s’annonce longue.

Ce feu d’artifice est préparé, installé et tiré par les artificiers de Toulouse Artifice Création. Les bombes et autres effets sont produits par la société LacroixRuggieri. C’est le Comité des fêtes de Balma et l’équipe Municipale de la ville qui organise ce feu d’artifice.

6 COMMENTAIRES

  1. On sent que tu es dans ton élément, tu réussis souvent tes séries pyrotechniques et cette fois-ci c’est encore du tout bon !
    Ma préférée est la 3ème « bleu blanc rouge » et celles où l’on distingue le mieux les personnes au sol : ça apporte un + à l’image !
    Félicitations !
    PS : avis perso = pense à mettre des numéros dans tes légendes, c’est un peu + facile pour dire celle(s) que l’on préfère

    • @David
      La technique est éprouvée et à Balma il n’y pas de surprises, je connais le pas de tir, le matériel, l’artificier, donc ça roule tout seul ou presque.
      Chaque année il faut se battre avec l’éclairage qui tape de face et cette année il y a un spot particulièrement gênant.
      C’est vrai pour les légendes je vais voir ce que je peux faire …

  2. C’est clair que tes photos d’artifice sont toujours super-léchées (pas par rapport aux autres photos que tu fais, hein ? par rapport à mes photos d’artifice par expl)
    C’est toujours un régal pour les yeux 🙂

    • @Seb F
      Il n’y a pas de secret, il faut pratiquer, s’évaluer, recommencer.
      J’ai la chance d’habiter une grande agglomération avec de nombreux tirs de feu d’artifice.
      C’est presque toujours le même artificier qui opère, cela me permet de mieux anticiper le déroulement des tirs. De même il utilise toujours les mêmes produits donc il n’y a pas de surprises sur la luminosité des explosions. Si ça te plait, si ça vous plait c’est l’essentiel, la saison n’est pas terminée peut être que d’autres feu d’artifice seront présentés ici.

  3. Par curiosité, je trouve qu’il y a pas mal de rouge/vert dans les photos. C’est un hasard sur ta série, ou bien il y a une explication derrière? (En général ce genre de feux sont aux couleurs soit de la ville ou de la région, si je ne m’abuse). Tout comme le bleu/blanc/rouge des assos, le rouge/vert correspond-il à quelque chose? 🙂

LAISSER UNE RÉPONSE