Neige sur Toulouse (20 janvier 2013)

13

Ce dimanche matin c’est une couche de 3 à 5cm neige humide lourde et épaisse qui habille Toulouse. Les fêtards savent déjà qu’il a neigé durant la nuit, mais pour les autres toulousains c’est la surprise. Selon les quartiers,  la neige a commencé à tomber vers 4h00, pour laisser progressivement la place au soleil qui est venu réchauffer les habitants de Toulouse vers midi.

A 8h00, les bruits sont rares dans les rues de la ville Rose, tout comme les voiture. Seuls les commerçants et les plus courageux osent affronter la neige collante qui est sur les routes et les trottoirs.

La circulation est fluide, la neige fond rapidement sur les grands axes mais les services municipaux répandent malgré tout du sel sur les routes car nous ne sommes pas à l’abri d’une nouvelle vague de froid dans la journée ou la nuit prochaine.

Le centre ville est vide ! Rares sont les piétons courageux à vouloir traverser la place du Capitole désertée. La Place Wilson, habituellement très animée, elle aussi désertée, attend l’ouverture des cinémas pour reprendre vie ! Il y a un peu de vie au Marché du Cristal mais certains commerçants sont absents.

Le Capitole de Toulouse sous la neige le 20 janvier 2013.
Le Capitole de Toulouse sous la neige le 20 janvier 2013.

En périphérie, à la Maourine ou à Pech David quelques curieux viennent prendre des photos et admirer un paysage peu habituel.

La Neige à Toulouse :

Amédée est haïtien, il filme la place Wilson sous la neige et m’explique  que c’est un phénomène météo qu’il découvre pour la première fois. Peu habitué aux températures hivernales, il veut  pouvoir la montrer à ses amis lorsqu’il rentrera à Port au Prince.

Plus loin, c’est Martine qui en « ballerine » essaye de ne pas glisser sur les trottoirs rarement déneigés. Heureusement que ça ne glisse pas car à 70 ans une chute ne pardonne pas.  Elle doit se rendre au marché pour son repas de midi car elle n’a rien prévu.

Hugo est venu en vélo jusqu’à Pech-David car il veut voir Toulouse habiller de son manteau blanc éphémère. Il apprécie la neige et va maintenant s’amuser sur les chemins des coteaux et profiter des paysages.

La Garonne déborde :

Enfin au Bazacle, les curieux sont nombreux pour observer vers midi le déchainement de la Garonne qui gronde au passage de la digue de l’usine hydro-électrique. A cette saison, ce n’est pas une surprise que la Garonne très boueuse charrie branches et arbres dans son lit.  Elle déborde déjà, en amont,  avant la SNPE, après une semaine de neige et de pluie sur les Pyrénées, elle dépasse même son niveau habituel.

A lire : Comment faire des photos par grand froid ou sous la neige

13 COMMENTAIRES

    • @Adil
      Merci, C’est la fête et en plus on en fait des tonnes. Les entreprises veulent continuer à fonctionner normalement, les employés doivent donc prendre la route alors qu’elle n’est pas très praticable.
      Les automobilistes ne sont pas formés. Etc
      Les médias se concentrent sur ces problèmes et en rajoute une couche… grossissant le trait bien involontairement en trouvant des situations extrêmes qui ne sont pas toujours représentatives des réalités.

LAISSER UNE RÉPONSE