La neige s’invite au reveil des Toulousains 18/01/2013

14

Ce matin au réveil des Toulousains, la neige s’est invitée. Depuis le temps que les médias en parle, la voilà enfin dans notre belle ville Rose. Toulouse, qui jusqu’alors avait été épargnée, s’est réveillée avec un petit manteau blanc. Les quelques millimètres tombés en une heure n’auront pas déstabilisé les Toulousains qui se réhabituent à la neige qui s’invite tous les hivers depuis 4 ans.

Le passage des voitures suffit bien souvent pour déneiger les rues, les saleuses privilégient les grands axes.

Vers 10H, c’est la pluie qui remplace la neige finissant de la faire fondre. Mais il faut tout de même rester vigilant les températures restant basses, il n’est pas impossible que du verglas se forme dans certaines rues ventées.

 

Quand la neige est présente sur la chaussée, celle ci devient glissante et il n’est pas rare de voir les 2 roues « rouler sur des œufs » pour éviter la chute. Sur les trottoirs sans entretien, le sol se révèle être parfois un véritable piège  pour les piétons qui ne se sont pas chaussés correctement.

Neige à Toulouse, le 18/01/2013, deux roues sur la neige
Neige à Toulouse, le 18/01/2013, un  deux roues sur la neige

En périphérie de Toulouse, la neige est plus importante et le préfet de Haute Garonne a fait le choix d’interdire la circulation aux camions, ce qui doit bien faire rire les pays habitués à la neige.

Les toulousains n’auront pas pu profiter de ces quelques flocons tombés ce matin mais ils sont nombreux à espérer la revoir rapidement.

Les Toulousains et la neige.

Devant le Lycée Pierre de Fermat, Kévin et Gaëtan, la « clope au bec » entre 2 cours, m’expliquent que pour venir, ce ne fut pas plus compliqué que d’habitude. Par contre, lorsque les chutes de neige sont suffisantes c’est un bon moyen pour sécher les cours.
Pour Maryse, jeune retraitée, c’est un peu dangereux et il est dommage que les trottoirs ne soient pas déneigés par tous les riverains, une glissade est si vite arrivée.
Enfin Momo, chauffeur livreur, m’explique que ce n’est pas la neige qui est dangereuse mais le comportement des automobilistes qui pose problème. Certains, au volant,  ont le portable à la main,  d’autres la clope quand ce n’est pas les 2 !  Pour se concentrer sur la route ça fait beaucoup de choses.

A lire : Comment photographier par grand froid ou sous la neige.

14 COMMENTAIRES

    • @Peluche
      Effectivement en deux roues il arrive que l’on embrasse le sol avec violence. C’est le cas de la personne que j’ai photographié qui a chuté heureusement sans gravité.

  1. Belle série de photo, on comprend bien qu’a Toulouse quelques flocons et c’est la panique 🙂
    J’aime beaucoup les paysages enneigé et lorsque c’est un évènement, c’est encore plus fort.
    Une petite préférence pour la photo de la Garonne.

    • @snash

      C’est un événement dans le sens ou nous n’avons pas la neige souvent, même si ça fait 4 ans que l’on a chaque année au moins une journée de neige.
      C’est surtout un sketch pour les toulousains qui sont capables d’aller au ski de prendre les routes de montagnes sans problème et qui sont incapables de conduire correctement dès que la neige est à Toulouse.

    • @Snash : même en Haute-Savoie ou en Suisse, où les gens sont sensés avoir l’habitude, c’est souvent la panique quand il neige en plaine… Surtout la première neige de l’hiver (quand les gens n’ont pas encore mis leurs pneus neige et qu’ils ne pourront pas le faire avant 3 semaines, car tous les garages sont pleins…)

    • @Seb F et @Snash
      Il y a aussi un problème de formation, le gens ne savent pas conduire sur la neige ou le verglas parce qu’on ne leur apprend pas.
      On rajoute le portable et c’est tout le monde dans le fossé avec le bordel derrière qui bloque les chasses neige génère de l’énervement et donc d’autres accidents et amplifie le bordel.

  2. C’est toujours le même jardin qui ferme ?
    (c’est pas la première fois que je vois cette histoire sur ton site).
    Là c’est bizarre quand même, ils ferment pour cause de vent… alors que c’est de la neige ?!?!
    Ils n’ont qu’un panneau d’information ou bien ? 😉

    • @Seb F
      Effectivement je me suis deja cassé les dents sur un autre portail d’un autre jardin.
      A Toulouse pour éviter les blessés par chute de branche, on ferme les jardins dès que le vent risque de dépasser 60km/h.
      Pour la neige cela semble être au cas par cas, la Mairie ne m’ayant pas répondu. Mais la majorité des parcs étaient fermés dimanche. Il y a le risque de blessure par glissade mais aussi la volonté de protéger les pelouses de certains parcs.
      Les gardiens n’ont qu’un panneau (pour me vent), la neige est trop rare pour faire un second panneau.

  3. Salut !

    Il faut ne pas avoir le choix pour rouler en scooter sous la neige, en dehors du froid et des riques ca reste une situation originale…

    Mais autant prendre la luge ca doit etre moins dangereux !!

    • Dans les cotes la luge ne permet pas d’avancer … Il faut toujours un moteur.
      Pour sa sécurité il est parfois nécessaire de prendre la bonne décision, je dis souvent « je préféré un employé absent plutôt qu’un employé blessé ou pire ».

  4. Sur ma ville (Dieppe) également ont remarque plein de scooters qui circulent même sous la neige.
    Il vaut mieux y aller à pieds ou à la limite faire du stop si aucune voiture n’est à disposition.

    • @jump
      personnellement je ne tenterai pas le stop, mais un jour peut etre 2 par an, les entrepreneurs peuvent comprendre que les conditions routières ne sont pas favorables aux déplacements et que certains de leurs employés ne pourront pas venir.

LAISSER UNE RÉPONSE