Comment le NAS a sauvé mes photos ?

27

En septembre j’ai changé 2 des disques durs de mon ordinateur qui en contient 5. Dans le lot des nouveaux j’ai installé un SSD pour gagner en vitesse et un disque de travail pour mes photos.

Ce dernier vient en remplacement d’un disque dur qui se révélait trop petit pour accueillir toutes mes photos. Mais ce matin après avoir démarré le PC l’un des disques qui compose mon ordinateur a décidé de faire du bruit, beaucoup de bruit par rapport à ce que j’ai l’habitude d’entendre c’est à dire presque rien.

Rapidement j’ai pris le problème à bras le corps et j’ai décidé de trouver le coupable. en éteignant chaque disque j’ai rapidement pu identifier le responsable de ce ramdam insupportable. C’était le petit dernier, celui qui contient mes photos mais aussi les sauvegardes de Pyrros.fr.

Un disque dur seul est vulnérable
Un disque dur seul est vulnérable (WESTERN CAVIAR/1TB SATA 6GB/S 7200RPM 64 MB )

J’ai donc tenté de le ranimé, mais ceci s’est avéré impossible, le bruit du disque dur annonçait son dernier souffle. Un fois débranché et après avoir essayé de le ranimer sur une autre machine il fallait me faire à l’évidence ce Disque Dur était mort. Une mort bruyante.

Heureusement qu’il y a le NAS :

Mes photos ne sont pas perdues depuis la première fois qu’un disque dur a décider de me quitter j’ai installer un NAS.

Un NAS (de l’anglais Network Attached Storage ou serveur de stockage en réseau) est un ordinateur autonome qui permet de sauvegarder toutes sortes de documents. A la maison il sauvegarde toutes mes photos mais aussi mes documents qui sont situés sur d’autres disques du boitier. Seuls les logiciels ne sont pas sauvegardés.

Il sauvegarde aussi les documents importants des autres PC de la familles.

 

Les sauvegardes sont automatisées ce qui me permet de contrôler que le travail est bien fait, quand j’y pense, c’est à dire pas souvent, mais au moins je n’oublie pas de faire mes sauvegardes.

 

Les photos sont en sécurités sur le NAS qui compte 2 disques durs au contenu identique, ils fonctionnent en Raid 1. Malheureusement pour moi le NAS n’a pas eu le temps de sauvegarder mon dernier reportage. Les fichiers de ce reportage sont encore existants, en effet je n’ai pas encore effacé la carte mémoire qui contient ces précieux fichiers.

Le NAS double la sauvegarde pour plus de sécurité
Le NAS double la sauvegarde pour plus de sécurité (SYNOLOGY DS210j)

Et si le NAS venait à disparaitre ?

En cas de vol, de typhon ou d’incendie j’aurais perdu toutes mes photos, mais comme je suis malin j’ai un disque dur externe que je stocke à l’exterieur de chez moi. Il n’est vulnérable que le jour de la sauvegarde, puisqu’il se retrouve le temps d’une journée au même endroit que le NAS. Je mets à jour ma sauvegarde externe une fois par mois, autant dire que sans le NAS il me manquerai plus que le dernier reportage, mais tout ne serait pas perdu.

J’envisage à terme de remplacer ce disque externe par un autre NAS pour automatiser la sauvegarde externe et éviter la manipulation du disque dur externe. D’autres photographes préfèrent la sauvegarde en ligne mais quand il faut sauvegarder plus de 1’000Go (gigaoctets) soit un 1 To (téraoctets) la sauvegarde en ligne devient longue et couteuse.

Sauvegarder ses photos et autres documents importants en externalisant la sauvegarde avec des NAS
Sauvegarder ses photos et autres documents importants en externalisant la sauvegarde avec des NAS

Pour aller plus loin sur la sauvegarde de photos avec l’aide de NAS :

  • Comment sauvegarder ses photos un vieil article sur la sauvegarde des photos
  • Un système de sauvegarde de photos pour 1000€ un article de Frédéric qui nous guide pour nous équiper correctement et pour pas trop chère.

27 COMMENTAIRES

    • @shoube

      Rome ne s’est pas faite en un jour, et il est possible de repartir l’achat de DD dans le temps, voir de partager les frais en famille.
      Ainsi dans mon NAS je garde 1To pour moi et je partage 500Go avec la famille.

      Pour un photographe amateur qui fait attention aux fichiers qu’il garde 1To doit suffire dans un premier temps.
      Et le cout est vite amorti en cas de panne. Quid du prix des photos perso, de la familles, des moments que l’on ne revivra pas ?

  1. J’en conviens, j’en conviens, bon de mon côté je suis le seul à vraiment sauvegarder des données.
    Pour les photos je sauvegarde bien sur mais j’essais, surtout pour les photos de familles, souvenir etc, de faire développer au max, car finalement on aura beau dire « le numérique c’est bien, le numérique c’est si » mais rien ne vaut un beau support physique à l’ancienne.

    • @shoube

      je te rejoins sur ce point le support physique pour une belle photo ne remplacera jamais le support numérique, mais on ne peut pas tout tirer sinon il me faut agrandir les murs chez moi et le reste de la famille …

  2. Même s’il est vrai qu’on fait plus de photo avec le numérique et sans être non plus un vieux, je me dis qu’avant bonne ou mauvais on faisait développer nos photos, on avait pas le choix, bien sur on peu plus facilement de nos jours faire le trie de celles qui valent plus le coup que d’autre, d’être développé ou pas, mais çà évite ainsi le soucis du « je viens de perdre tout », reste que la maison peut cramer 🙂

    • @shoube la maison aussi est vulnérable.
      A l’époque de l’argentique on passait 2 fois par semaine (voir plus) au labo donc on ne faisait tirer que les bonnes photos. (genre semaine 1 dépôt, semaine 1/2 sélection, semaine 2 retrait des tirages)

  3. Pour moi sauvegarder ses photos est une action obligatoire… autant les mp3 ou vidéo on peut toujours les retrouver, autant les photos originales, risquent d’être perdues a tout jamais en cas de défaillance.
    Pour ma part j’ai opte pour un disque dur externe sur lequel je fait des sauvegarde régulièrement, mais c’est vrai pas tous les jours, ce qui laisse de la place a une perte de donnée… je sais qu’il faut que j’améliore ça !
    Je suis toujours étonné du peu de personne qui pensent a sauvegarder leurs données. J’ai eu de trop nombreuses fois affaire a des personnes qui subissent ce genre de desagrements et qui tout d’un coup viennent me voir en espérant des miracles… pffff ! Dommage !!!

    • @ary
      et malheureusement les miracles ne sont pas possibles enfin si mais est-ce accessible à tout le monde ?
      Il n’y a pas que les photos qui sont importantes dans la vie, je pense aussi aux étudiants qui ne sauvegardent qu’une fois leur thèse et autres mémoires, au risque de tout perdre.

  4. Ouai mais tu pense pro pyrros, moi je pense lambda, tout le monde ne faisaient pas de sélection, les gens déposaient leurs peloches et point, ils récupéraient les tirages avec les négatifs.
    Aujourd’hui oui ils ont avec le numérique la possibilité de faire une sélection.

    • @shoube
      ca dependait de la relation que tu entretenais avec ton labo c’est vrai qu’avec de la famille grosse consommatrice on avait quelques avantages.
      Mais la selection etait un service accessible à tous ceux qui s’en donnait la peine. Avant de ne payer que les bonnes photos, au tout début du numérique.

  5. Ah qu’est-ce qu’on content quand un problème arrive à notre disque dur et qu’on avait tout sauvegardé.
    En général on se fait avoir une fois avec ces problèmes là mais pas deux.
    Les NAS sont une bonne solution je trouve 😉

    • @Guillaume
      Le NAS offre une solution automatique et centralisée pour toute la maison, à l’heure ou les supports numériques se développent il est vivement conseillé de centraliser ses sauvegardes.

  6. Pour ma part j’ai mon pc de bureau ou ya mes photos / documents / videos / musique et cie
    j’avait un dd externe ou j’avait un peu tout mélanger, comme là j’ai investit dans un autre dd externe j’ai mis les photos dessus et sur l’autre dd le reste.
    J’ai aussi un pc portable, j’y met quelques photos mais pas tout le disque dur du pc n’est pas énormissime.

    Le nas ça à l’air bien compliqué ^^ on va attendre lol
    pour le moment je vais continuer comme ça avec mon pc et les dd externe.
    par contre je n’ai rien ailleurs, faudra que j’y songe quand j’acheterai un autre dd externe, comme ça je le mettrai ailleurs, mais ou tel est la question.

    • @Pitch

      Effectivement le NAs peut sembler compliqué au départ mais une fois installé c’est très simple et on peut utiliser les même outils que pour gérer un site web …
      Comme c’est automatique les manipulations se font plus rares. même si il faut contrôler.

      L’essentiel reste que chacun doit trouver sa solution de sauvegarde pour ne pas tout perdre en cas de problème.

  7. Le NAS est une bonne solution. L’alternative du Cloud peut aussi s’avérer une bonne solution, car plus instantané dans la sauvegarde, et en plus, très pratique car largement accessible.

    • @Max
      Je n’ai pas de soucis à stocker mes données sur mon NAS sans distinction de lieu. Que je sois chez moi ou ailleurs il m’est toujours possible d’accéder au contenu du NAS.

  8. Je voudrais pas vous casser le moral mais savez-vous comment fonctionne un disque dur ?? Sur le principe de l’aimantation. Autrement dit, mettez un gros aimant à côté de vos disques durs, et hop tout est perdu , définitivement !! Autre cas possible une surchauffe, un court-jus, le feu etc 🙂
    Multiplier les disques durs est une solution certes mais pas ultime.

    La seule ultime solution qui existe aujourd’hui mais qui est encore trop faible c’est la gravure sur blue-ray, mais ça ne fait que 25Go l’unité. L’avantage de la gravure Blue-Ray c’est que comme les CD ou DVD, ce sont des trous qui sont faits sur le disque, pas d’aimantation et compagnie, et les trous, c’est à vie. Un désavantage évident : le temps de gravure.
    Par contre, c’est du plastique, faut donc pas mettre en direct aux rayons du soleil par exemple.
    Disons qu’aujourd’hui, le blue-ray ne peut servir à sauvegarder que les trucs vraiment hyper importants, car graver 40 blue-ray, minimum, c’est chaud.

    Mais, désolé, mais, aussi sûr puisse être une solution à disque dur, aussi fragile ça peut être aussi. Je vous déconseille fortement de dormir sur vos deux oreilles parce que vous avez multiplié les solutions à disques durs. Vous pourriez tomber de très haut le jour où tout tombe en rade…

    En tout cas, vous êtes extrêmement prévoyant et c’est très bien et les gens ne sont jamais assez prudent avec l’informatique, beaucoup trop confiants !! Il ne faut jamais faire confiance à un ordi un disque dur ou autre, toujours multiplier, quand on peut !!
    Parole d’informaticien professionnel de longue date 🙂

    • @David
      Tu sembles oublier qu’aucun support n’est suffisamment pérenne pour lui faire une confiance aveugle. Tes Blue Ray sont comme les Disques Durs vulnérables et il faut multiplier les supports pour garantir une réelle sécurité.

      Au prix du Blue Ray (graveur compris) pour une capacité d’1To le DD est plus avantageux. Tu oublies dans ton commentaire qu’aujourd’hui de nombreux PC sont vendus sans lecteur optique, tout est pré installé sur le DD en usine et le reste est à télécharger.

      Les CD comme les DVD et le Blue Ray vieillissent mal dans le temps et il faut les remplacer comme des DD en fin de vie tous les 2 à 5 ans. La manutention et la gestion des sauvegarde le rendent bien moins pratique qu’un DD.

      Sur mon poste de travail je n’ai pas de lecteur Blue Ray par contre j’ai tous les ports des DD en accès rapides (USB E-sata Firwire). C’est quand même bien plus rapide et contrairement au Blue Ray mes sauvegardes sont automatiques même pour 1Mo de données une flexibilité malvenue pour un Blue Ray et autres galettes.

      Sur 3 DD quelle est la probabilité d’une aimantation collective sachant qu’ils sont sur 3 lieux et 3 réseaux électriques différents ? quelle serait la source ?
      Les CD DVD et Blue Ray gravés à la maison sont sensibles à la déformation, la poussière, la lumière et l’humidité quelle est la probabilité qu’un mauvais stockage me fasse tout perdre en 2 ans de stockage ?

  9. Je suis informaticien professionnel comme je le mentionne dans mon post, donc tout ce que tu dis je le connais que trop par coeur mais toi tu connais pas bien les blue-ray, qui ne sont pas du tout sensible à la poussière ou humidité. C’est du plastique avec des trous microscopiques une fois gravé.
    Ce que je voulais juste souligner, c’est exactement ce que tu dis. J’ai à peu près dit la même chose que toi dans mon post. Les blue-ray pas très pratique, vitesse de gravure pas terrible, et tu peux effectivement tabler sur des probabilités faibles que tout pète en même temps ou presque sachant que c’est à des endroits différents, c’est un choix, pas déconnant, mais un choix. Et j’ai dit la même chose que toi, pas vraiment de solution vraiment ultime et viable, j’ai indiqué quelques désavantages simples du blue-ray.
    T’as pas de graveur blue-ray fourni ?? C’est pas très compliqué d’en acheter comme…tes disques durs externes que tu as certainement achetés en plus de tes PCs, donc je pense vraiment pas que ça serait le problème, si la solution blue-ray était hyper super intéressante.
    J’ai cité l’aimantation pour les disques mais aussi le cout-jus, le feu, la surchausse, tout ce qui peut se passer dans un PC qui chauffe avec de l’électricité, rien de bien extravagant.

    La conclusion de tout ça et c’est bien là le plus important, c’est qu’aucune solution n’est pérenne, mais la meilleure, au jour d’aujourd’hui, c’est bien ce que tu as fait, multiplier les sites de sauvegarde. Mais ça ne permet surtout pas d’être sûr à 100%, contrairement à ce que ta conclusion « laisserait » penser. Par contre, le pourcentage est bien au-dessus de 50%.
    Après, faut bien faire avec ce qu’offre la technologie d’aujourd’hui.

    • @David

      Dans ton premier message on peut lire :

      La seule ultime solution qui existe aujourd’hui mais qui est encore trop faible c’est la gravure sur blue-ray

      Dans le suivant :

      pas vraiment de solution vraiment ultime et viable

      Malheureusement les blu ray sont bien sensibles à l’humidité ( ) à cause des matériaux utilisés. Pour la poussière cela reste discutable mais je ne connais pas de photographe qui travaille dans une salle blanche. Hors la poussière à selon sa composition la capacité de fixer l’humidité en ralentissant par exemple le processus d’évaporation.
      C’est pour cela aussi que l’on trouve dans toutes les boites de matériel électronique du gel de silicat.

      Ps: Informaticien Professionnel c’est terme générique qui ne désigne que le fait que tu gagnes ta vie grâce à l’informatique mais tu peux être commercial, programmeur, ou spécialiste des supports sauvegardes… sans forcément maitriser la vente, la programmation ou les supports de sauvegardes.

  10. Visiblement, t’as un petit souci avec la contradiction, bien que j’ai déjà dit par deux fois, que ta solution était une des meilleurs.
    Comme tu es trop obnubilé par ma contradiction, on va pas continuer à discuter sur le sujet, ce n’est pas super important. Tu aurais l’esprit un peu plus ouvert, tu aurais déjà remarqué que dans mes deux posts j’ai bien vanté ta solution et qu’ensuite tu aurais compris ce que je voulais dire avec les blue-ray, à savoir, oui il n’y a pas de solution ultime mais oui, par rapport à d’autres solutions, et des cas bien précis, le blue-ray reste la meilleure, donc pas ultime mais la meilleure et dans des cas bien précis que j’ai déjà décrit, je vais pas me répéter une nouvelle fois.
    Il se trouve que tu n’as retenu que je ne suis juste pas tout à fait d’accord sur ta conclusion uniquement et uniquement sur ta conclusion.
    On va pas en discuter pendant encore 200 posts. Je pourrais encore dire dans 10 posts que ta solution est bonne que tu resterais sur ta position. C’est pas hyper grave en même temps.
    Maintenant, pour ce qui concerne informaticien professionnel, tu as certainement dû en croiser un bon paquets qui ne t’ont pas convaincu pour arriver à dire qu’un bon commercial est un informaticien professionnel, faudrait que je la sorte cette phrase à mes collègues, ça nous fera bien marrer en tout cas. Je n’irais pas plus loin non plus sur ce sujet.

    Ca m’a intéressé d’avoir un échange contradictoire avec toi mais là, l’intérêt a disparu, je m’arrête donc.

    Je te souhaite que toute ton architecture continue de fonctionner comme tu l’attends, car, à aucun moment, je ne souhaite que tu perdes de quelconques information, car un informaticien professionnel, un vrai, ne sait que trop ce que représentent les sauvegardes.

    Je te souhaite une bonne continuation, et pas d’aimantation intempestive !! 🙂

    • @David
      Je vais preciser le fond de ma pensée concernant le statut d’informaticien :
      Il est facile de se prétendre informaticien ou spécialiste de l’informatique ou dire que l’on travail dans l’informatique cela ne veut pas dire que l’on a le niveau d’expertise dans un domaine précis de l’informatique preuve. Preuve en est l’exemple du commercial qui pour simplifier dira qu’il est informaticien alors que son rôle se résume à vendre des licences est à les installer.
      Je ne doute pas que pour certains « experts » cela ne doit pas faire plaisir de lire ou d’entendre cela, mais c’est aujourd’hui un raccourci facile.

      Pour le reste, je te rassure je crains plus la mauvaise manipulation plutôt que l’aimantation intempestive.

  11. Personnellement, je n’ai pas de NAS chez moi (ça va arriver) et j’ai opté pour une autre solution : Dropbox pro !

    Tout mon catalogue Lr est stocké dans ma Dropbox et synchronisé dans le Cloud de cette manière, si mon disque plante tout est sur Dropbox. Ce n’est pas infaillible, je m’en doute mais ça dépanne malgré tout 🙂

    • @thibaudd
      L’avantage du NAS au moment où je l’ai acheté c’était son cout par rapport au cloud et sa vitesse. Sans doute qu’aujourd’hui avec une réduction du tarif des cloud la solution serait d’associer une sauvegarde locale sur un NAS et un Cloud

LAISSER UNE RÉPONSE