Une odeur de vacances malgré le 49-3

0

A Toulouse, la journée s’annonçait longue contre la loi travail. A midi comme chaque semaine depuis presque 4 mois s’est élancée une énième manifestation contre le projet de loi El-Khomri. A 16h était prévu une opération organisée par le collectif « Y’a pas d’arrangement » et nous savions dès le matin que dans la soirée pourrait s’organiser un mouvement contre l’utilisation du 49-3 pour faire passer la loi travail.

Un membre de la CGT avec un drapeau observe la manifestation se mettre en place
A Toulouse, un membre de la CGT avec un drapeau observe la manifestation se mettre en place

Une faible mobilisation pour une manifestation calme

Il y a une semaine les photographes ont subi les foudres des forces de l’ordre, 2 photographes ont reçu des coups, un a reçu des menaces, et personnellement j’ai vu mon objectif, le canon 10-22, recevoir un coup qui lui a été fatal.

Afin de remplacer cet objectif nous avons lancé une cagnotte. Si vous défendez la liberté d’expression notamment durant les manifestations vous pouvez m’aider à remplacer mon optique fracassée par la police, pour cela ils vous est possible de participer à la cagnotte en cliquant ici

Après une matinée pluvieuse, la publication des résultats du bac retenant certains manifestants, lycéens et parents et après les premiers départs en vacances il n’y avait pas grand monde au départ de la manifestation. Dans les conversations entre les manifestants on semble un peu plus préoccupés par les vacances et par le bac que par les revendications.

Tout au long du cortège les forces de l’ordre garde un œil attentif sur les manifestants mais celle ci reste calme. Sous les casques de certains agents on devine une certaine lassitude.

Arrivée à hauteur de la permanence de la député Catherine LEMORTON, certains manifestants s’approchent en demandant la démission de la député. Devant la porte 4 gendarmes mobiles reçoivent rapidement du soutien pour empêcher les manifestants d’entrer dans la permanence de la députée.

La banderole unitaire ouvre une nouvelle le cortège opposé à la loi travail
La banderole unitaire ouvre une nouvelle le cortège opposé à la loi travail
Dans la manifestation de nombreuses pancartes dénoncent l'usage du 49-3
Dans la manifestation de nombreuses pancartes dénoncent l’usage du 49-3
Un opposant à la loi travail dénonce l'attitude du gouvernement
Un opposant à la loi travail dénonce l’attitude du gouvernement
Un autre manifestant toulousain demande le renvoie de certains politiciens
Un autre manifestant toulousain demande le renvoie de certains politiciens
La manifestation toulousaine se termine dans le calme
La manifestation toulousaine se termine dans le calme

Opération Grande Braderie

Tout au long de la journée j’ai reçu de nombreux messages de soutien de la part des manifestants après la casse de mon matériel lors de la manifestation précédente.

Merci à eux.

A 16h devant un grand magasin de la rue Alsace Lorraine doivent se regrouper les participants à l’action proposait par le collectif « Y’a pas d’arrangement ». Alors que tout le monde s’attend partir en métro, les forces de l’ordre enfermant le regroupement, un tapis rouge est étendu au milieu de la rue. Un défilé des personnes soutenant le projet de loi est organisé devant les spectateurs. Des « acteurs » affublés du masque des personnalités choisies défilent sous les applaudissement ou les hués de la foule. On compte entre autre une caricature de Pierre GATTAZ le patron du MEDEF, François HOLLANDE le président de la république, Myriam EL-KHOMRI ou encore un agent de la BAC.

Cette dernière caricature n’aura pas fait sourire tout le monde. Mais les observateurs ont pu voir certains des agents encadrant l’opération Grande Braderie décrocher un rapide sourire.

Une caricature du Ministre Emmanuel MACRON défile sur le tapis rouge
Une caricature du Ministre de l’Économie et des Finances Emmanuel MACRON défile sur le tapis rouge
Une personne imite un agent de la BAC lors de l'opération Grande Braderie
Une personne imite un agent de la BAC lors de l’opération Grande Braderie

Regroupement contre l’utilisation du 49-3

Ce fut longtemps un rumeur, mais peu après 15h, peu après que Manuel VALLS eut annoncé à l’assemblé Nationale qu’il utiliserait le 49-3 pour faire passer la loi travail que celle ci s’est confirmée. A 18h avait lieu un rassemblement pour dénoncer l’utilisation du 49-3 et le passage en force de la loi travail.

Malheureusement après une chaude après-midi, la mobilisation restait faible et rapidement certains rentraient chez eux. D’autres au contraire ont essayé de partir en manifestation sauvage dans les rues de la Ville Rose. Malheureusement pour eux la place du Capitole était fermée par les force de l’ordre qui ne les ont pas laissé passer.

Une personne prend la parole lors du rassemblement contre l'utilisation du 49-3
Une personne prend la parole lors du rassemblement contre l’utilisation du 49-3

Les syndicats annoncent qu’ils souhaitent se mobiliser à la rentrée, mais on peut se demander si l’été va permettre de mobiliser les manifestants.

LAISSER UNE RÉPONSE