Argiope frelon ou épeire fasciée (Argiope bruennichi)

2

L’Argiope frelon, Argiope bruennichi ou épeire fasciée de la famille des Araneidae est une araignée de taille relativement importante. Ces couleurs caractéristiques jaunes et noires rappellent fortement les couleurs du frelon ou de la guêpe.

 

L’Argiope frelon tisse une toile circulaire (araignée orbitèle) composée de soies collantes qui a pour but de capturer des insectes qui lui servent de repas. Cette araignée chasse des proies de taille importante ainsi il lui faut plusieurs criquets par jour pour assouvir son important appétit. Elle mange aussi les sauterelles, les abeilles les guêpes et les frelons.

Sur ces pattes est disposée une sorte de cire qui permet à l’araignée de ne pas se retrouver collée à la toile qu’elle a longuement tissé.

Cette araignée (Argiope frelon, épeire fasciée ou Argiope bruennich) se déguise en frelon pour se prémunir des attaques de prédateurs potentiels
Argiope frelon se déguise en frelon pour se prémunir des attaques de prédateurs potentiels

L’Argiope frelon est équipée de deux crochets à venin qui lui servent à se défendre lors des attaques de prédateur, mais aussi et surtout à injecter les sucs gastriques dans ses proies. En effet, les proies, une fois capturées, sont emballées dans un cocon de soies et liquéfiées par les sucs gastriques préalablement injectés. La digestion est extra-orale.

Sur sa toile l'<strong>épeire fasciée</strong> reste au centre afin d'attendre une proie potentielle
Sur sa toile l’épeire fasciée reste au centre afin d’attendre une proie potentielle

Le mâle d’une taille de 8 mm doit employer de nombreuses ruses pour approcher la femelle qui mesure 25 mm. Il meurt durant l’acte avant d’être mangé par la femelle, ceci caractérise l’espèce.

Argiope frelon, sur le sol ses déplacement sont rapides mais souvent malhabiles
Argiope frelon (Argiope Bruennichi), sur le sol ses déplacements sont rapides mais souvent malhabiles

L’épeire fasciée à un coté effrayant de part sa taille et sa couleur mais elle se révèle aussi être un redoutable chasseur de sauterelles et criquets.

Pour distinguer une araignée d’un insecte :

un insecte est caractérisé par :

  • trois paires de pattes
  • un corps en trois parties (tête, thorax, abdomen)

une araignée ( tel que l’Argiope frelon) est caractérisée par :

  • quatre paires de pattes
  • un corps en deux parties (céphalothorax, abdomen)
  • elle ne dispose ni d’aile, ni d’antenne
  • toutes les araignées ne tissent pas de toile, mais elle sont toutes en mesure de fabriquer de la soie.

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE