Ma Plus Belle Photo 2016

38

Papillon demi deuil

Photo réalisée par : Did

Contexte de la prise de vue : Papillon demi deuil pris dans l’Aude.

C’est ma Plus Belle Photo de l’année :

J’aime la photographie macro , et ce papillon m’a séduit par sa position . Facilement identifiable par sa proximité, et le graphisme aide à la lecture .

Les Exifs de cette photo :

  • Boitier : Nikon D 750
  • Objectif : Tamron 90 mm Macro
  • Focale : 90 mm
  • Vitesse : 1/4000 s
  • Ouverture : f/ 3.2
  • Iso : 200 iso
  • Autres (flash) : 33390

Site Web : Galerie photos de Didier Riveau

le photographe et les étoiles

Photo réalisée par : gilles ADT

Contexte de la prise de vue : parti réalisé des photos de voie lactée avec un paysage (nightscape in english) nous n’étions pas content des résultats car la cascade niagara (ou il ne coule qu’un filé à cette époque) était trop noir. jusqu’à ce que mon ami allume sa frontage

C’est ma Plus Belle Photo de l’année :

car photo inattendue… et la seule intéressante de la sortie et car photo réalisée avec un autre photographe… moi qui réalise mes sorties majoritairement en solo !

Les Exifs de cette photo :

  • Boitier : nikon D810
  • Objectif : nikon 14-24mm
  • Focale : 14mm
  • Vitesse : 20s
  • Ouverture : f/3.2
  • Iso : 1600

Site Web : Gilles Adt Photographe

Poubelle sociale

Photo réalisée par : Jean Pierre Ratier

Contexte de la prise de vue : Hors mis un mini test en conditions réelles, c’était ma première sortie « photo de rue ». Je me suis ouvert un champ de possibilités qui jusque la m’était fermé.

C’est ma Plus Belle Photo de l’année :

En plus d’être la photo symbole, pour moi, d’un nouveau champs de possibilité, cette photo est aussi un condensé de notre société.
Les loisirs (tourisme) et le technologie (smartphone) côtoient l’urgence sociale et la misère tout en faisant mine de ne pas les voir …

Les Exifs de cette photo :

  • Boitier : Pentax K50
  • Objectif : Pentax 100mm F/2.8
  • Focale : 140mm
  • Vitesse : 1/500
  • Ouverture : F/4
  • Iso : 100
  • Autres (flash) : Convertisseur de focale Pentax 1,4x

Site Web : jpratier

VAPEUR

Photo réalisée par : NAT

Contexte de la prise de vue : Meeting Aérien d’Avord (18). Vendredi 17/06/2016.
Fin d’après-midi , à la sortie d’un orage mémorable ….

C’est ma Plus Belle Photo de l’année :

Je rêvais de faire cette photo un jour. J’ai pu la réaliser car toutes les conditions favorables étaient réunies (humidité de l’air, vitesse de l’avion, couleur de l’arrière plan…).

Les Exifs de cette photo :

  • Boitier : CANON EOS 7D MARK II
  • Objectif : SIGMA 150-600 CONTEMPORARY
  • Focale : 516MM
  • Vitesse : 1/1000
  • Ouverture : 6,3
  • Iso : 400

Malted Milk & Toni Green

Photo réalisée par : Marc Venon Photographie

Contexte de la prise de vue : Prise lors du Festival Arts’scenics en Juillet dernier

C’est ma Plus Belle Photo de l’année :

J’aime la complicité entre la chanteuse et son trompettiste, on perçoit bien l’amour qu’ils ont pour la musique et j’ai eu la chance d’être présent à ce moment là, un pur moment d’émotion .

Les Exifs de cette photo :

  • Boitier : Canon EOS 5D Mark III
  • Objectif : Canon 24-105mm f/4L IS USM
  • Focale : 105.0 mm
  • Vitesse : 1/125
  • Ouverture : ƒ/4.0
  • Iso : 1250

Site Web : Marc Venon photographie

Photo réalisée par : Clovis

Tandis que les producteurs brident violemment les professionnels de l'image à coup de limitations aux trois premiers morceaux, à la censure voir au racket, les smartphones pullulent dans le public.
Tandis que les producteurs brident violemment les professionnels de l’image à coup de limitations aux trois premiers morceaux, à la censure voir au racket, les smartphones pullulent dans le public.
La mise en circulation, ou non, de photographies et de vidéos de piètres qualités est-elle devenue plus importante aux yeux des artistes et de leurs équipes, plutôt que d’encourager des photographes talentueux et passionnés délivrant des clichés sélectionnés issus d’années de pratique ?

Contexte de la prise de vue : Festival de la Prairie, à Agen, septembre 2016. Sur scène, au fond, Noods. C’est un des plus vieux (voir LE plus vieux, avec plus de 40 éditions) festival de France. Un de mes premiers aussi en tant que spectateur. Celui où j’ai décidé que c’était fini.
C’est la dernière photo de la soirée, le dernier clic. Mon appareil est resté dans son sac depuis.

C’est ma Plus Belle Photo de l’année :

Ça fait une petite dizaine d’année que je fais de la photo de concert, par passion d’abord. Puis, quand j’ai compris que c’était une matière où j’avais mes marques, où je pouvais me démarquer, j’ai investi dans du bon matériel et décidé de passer pro. Sauf que je m’attendais à tout sauf à un tel manque général de considération pour les photographes de la part d’un milieu soit-disant « artiste », soit-disant « humain »… Très rapidement, des groupes m’ont piqués mes photos. Par « piquer », j’entends se servir sur mon site pour les utiliser dans leur communication, sans « s’il te plais », sans notifier, rien. Au début, je ne découvrais ces contrefaçons que tard, puis j’ai commencé à faire le flic, découvrant au moins un vol par festival que je couvrais. Ajoutez à ça la limitation aux 3 premiers morceaux de plus en plus systématique, les sur-accréditations (où tu viens accrédité par le festival et repars quasi bredouille car tu n’as été autorisé à rien par les prods), les festivals qui embauchent des « confrères » pour bosser gratis, les accréditation contre photos et autre contrats caduques et iniques qu’on te tends au dernier moment… et puis bien entendu les grosses mandales que tu prends quand tu viens réclamer tes droits, directement (les managers qui te cherchent partout dans un festival pour t’engueuler ou te péter la gueule (sic)) ou indirectement dans le dos (quand tu comprends que tu es « trickar » d’une prod avec laquelle tu n’as jamais ni problème ni contact). Tu rajoutes les dépressions nerveuses et les méandres de l’administration qui mènent à la supression des aides social qui compensaient des revenus de l’ordre de ~1000€/an en pic (c’est à dire une seule fois), et tu finis par plus du tout retrouver la passion de tes débuts.

C’est ma plus belle photo de l’année 2016 par ce que c’est la dernière fois où je couvre un concert de ma propre initiative (bien que j’espère qu’il y ai malgré tout d’autres, mais avec des clients derrière qui grattent sur le chéquier). F*** Off !

Les Exifs de cette photo :

  • Boitier : Kodak
  • Objectif : Kodak
  • Focale : Kodak
  • Vitesse : Kodak
  • Ouverture : Kodak
  • Iso : Kodak
  • Autres (flash) : Mains, œils, pieds, dos, cerveau-moteur.

Site Web : Clovis Gauzy

Me & The Devil

Photo réalisée par : Betty Blue

Contexte de la prise de vue : Concert de Manu Lanvin & The Devil Blues le 8 décembre 2016 au Bootleg à Bordeaux (33)

C’est ma Plus Belle Photo de l’année :

J’aime toutes mes photos concert donc le choix a été difficile… Celle ci parce qu’elle dégage une atmosphère à la fois étrange et très rock, tant par la lumière que par le personnage.
Parce qu’aussi c’est la première que j’ai diffusée à 3 heures du matin en rentrant du concert, avec seulement une retouche de lumière, sans recadrage.
Et parce que je suis fière d’avoir fait une telle photo dans des conditions de très basses lumières après seulement 8 mois de photo concert !!!! 😉

Les Exifs de cette photo :

  • Boitier : Nikon D610
  • Objectif : Tamron SP AF Di VC USD 24 – 70 mm f/2.8 XR LD ASL [IF],
  • Focale : 24 mm
  • Vitesse : 1/500
  • Ouverture : f/2.8
  • Iso : 1600
  • Autres (flash) : Mode manuel en mesure matricielle

Site Web : On The Rocks

Comme à la guerre

Photo réalisée par : vincent AUBRY

Contexte de la prise de vue : Photo prise en Octobre 2016 au musée des Ailes anciennes à Blagnac. Je faisais le tour du musée à la recherche d’une photo quand soudain des acteurs sont arrivés et cette scene est apparue juste devant moi.

C’est ma Plus Belle Photo de l’année :

Je trouve que c’est ma plus belle photo de l’année car en la voyant j’ai vraiment l’impression qu’elle à été prise durant la guerre et que cette scene est réelle, il se dégage une ambiance vraiment particulière.

Les Exifs de cette photo :

  • Boitier : Nikon D5000
  • Objectif : Sigma 10-20 DG HSM
  • Focale : 20mm
  • Vitesse : 1/500
  • Ouverture : f5,6
  • Iso : 200
1
2
3
4
5
6
PARTAGER
Article précédentBonne année 2017
Article suivantInterview William Wartel un tout jeune photographe
Photographe depuis son plus jeune age, Loïc est l'administrateur, rédacteur et photographe du site. Il exerce principalement son regard sur Toulouse et sa région. Loïc photographie régulièrement le sport, les orages ou les feux d'artifice.

38 COMMENTAIRES

    • @Anne
      Tous les photographes n’ont pas d’espace public. D’autres sont un peu timides. Mais Ma Plus Belle Photo peut donner un peu plus confiance à ces photographes encore un peu timides.

  1. Merci Loic pour cette initiative
    Un beau florilège photographique ! Il y a du talent et ça fait plaisir.

    J’ai particulièrement aimé:
    – « Poubelle sociale » de Jean-Pierre RATIER pour le message
    – « Ouessant – Phare du Creach » de Chris pour la maitrise technique (chapeau bas !)
    – « Reflets d’automne au Diben » de Gérard K. (pour le mariage de couleurs)

    Touché par le témoignage de Clovis Gauzy à qui je souhaite bon courage et bonne continuation malgré tout.
    Bonne année à tous et au plaisir.

  2. Bonne Année Loïc, Bonne Année à tous ceux qui ont publié ces magnifiques photos! En ce qui concerne la mienne page 5, seul mon texte est paru mais pas la photo (que j’avais pourtant mise au format demandé et jointe dans le formulaire d’inscription), y aurait-il eu un problème technique en la postant, ou autre?

  3. J’adore ce moment chaque année ou on découvre toutes les photos soumise a « La plus belle photo » et surtout découvrir les histoires derrière chacune.
    Je me suis régalé Loïc, Merci, et a l’année prochaine !

  4. Merci Loïc d’avoir rétabli l’erreur de ma photo qui n’apparaissait pas! Je reste vraiment émerveillée par certaines photos postées, merci pour cette belle galerie qui ouvre le regard sur d’autres regards, c’est très enrichissant, ça apprend beaucoup et ça ravit les yeux!

  5. Très touchée aussi par le témoignage de Clovis Gauzy sur sa « dernière » photo de concert: il y a 40 ans je sortais à l’âge de 19 ans de mon école photo et avais décroché un poste bénévole (fallait commencer bénévole à l’époque!) de photos de concerts pour une revue parisienne culturelle. J’ai fait Led Zeplin et d’autres grands à l’époque malgré tous les pros qui bossaient pour tous les Rock and folk à l’époque et c’est vrai qu’on était à se battre des coudes sur scène pour shooter! J’ai dû arrêter la photo à cet âge mes parents divorçant et devant travailler et aider ma mère. Ca a été le drame photo ma passion, enfoui de ma vie. Je n’ai retrouvé le goût du 24×36 l’amour de ma vie, après une période cinéma il y a 35 ans par dépit, il n’y a que 2 ans. Cet été j’ai eu l’occasion de shooter en concert Hugues Aufrey qui a 89 ans, je n’avais plus la belle carte de presse bleu blanc rouge de mes 19 ans mais j’ai osé traverver la foule compacte pour arriver au 1er plan, car ayant repéré les lieux l’aprem un gars de la sécurité m’a dit qu’il me ferait entrer sur la scène autres photographes, or le gars était pas là le moment venu! Une conne dans la foule qui était arrivée 2h avant d’attente, a appellé la sécurité pr dire que je m’étais infiltrée ds la foule, ce qui était mon droit! Oui, atroce les photos de concerts les prods! Surtout que le matin Hugues Auffrey je l’ai shooté à 1m m’infiltrer aussi dans foule de badeaux lors d’une interview radio, mais c’était mon droit le prendre avec un 24×36 au lieu de tous les i-phones et à 1m: il a beaucoup apprécié mon courage à arriver à 50cm de lui car je suis arrivée en cours d’émission et m’a fait un immense sourire! Mais bien sûr t’es repéré alors de tous les requins et prods pour le concert du soir!

  6. Mon témoignage ci dessus à Clovis pour lui dire que même un amateur ancienne carte de Presse a pas le droit de shooter anonyme au 1er rang dans la foule: au 1er rang t’as toute la famille des prods et autres revues! Je ne voulais faire que de bonnes photos pour moi seule sans les exploiter, car j’aime ce chanteur! Mais seuls les i-phones de beaufs qui ne shootent pas artistique sont admis au 1er rang! Ca m’a vraiment énervée moi aussi!

    • @Pascale BASSE
      Peut importe le statut du photographe ou son matériel. Soit tout le monde peut faire des photo librement et dans le respect de sa personne. Soit personne ne peut en faire.
      Voler des photos sous prétexte que d’autres photographes font des photos gratuitement n’est pas la solution et la position de Clovis est à défendre dans un monde de requins ou certains sont prêts à tout pour accéder au pit et faire des photos de leur star.

      Aujourd’hui il faut que les photographes refusent de se déplacer gratuitement, à moins d’avoir la liberté de faire ce qu’ils veulent de leur photo. Il ne faut pas oublier que les photos contribuent aussi à la réputation de l’artiste. De belles photos attireront un peu le public que des photos moches réalisées au smartphone

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here