Ma Plus Belle Photo 2016

38

Cette année encore les photographes ont été nombreux à vouloir participer à Ma Plus Belle Photo 2016.  l’opération Ma Plus Belle Photo est l’une des rares expositions collectives virtuelles qui permet à de nombreux photographes de montrer l’une de leurs photos peu importe le thème, le matériel ou la technique utilisés, ni même le statut ou le niveau.

Il y a dans Ma Plus Belle Photo quelque chose qui me surprend chaque jour. Les photographes peu importe leur matos ou leur statut donnent tout. C’est pour certains une véritable torture pour ne choisir qu’une photo. Pour chacun ce choix est personnel et il est parfois difficile de l’expliquer.

Ma Plus Belle Photo 2016
Ma Plus Belle Photo 2016

Pourtant cette année tout le monde à joué le jeu de Ma Plus Belle Photo 2016. Tout le monde a respecté les consignes et ce fut pour moi un réel plaisir de découvrir chaque jour les participations de chacun.

Parmi les participations il y a des photos dont il est aisé de retrouver le photographe. Pour d’autres c’est un nom qui nous est familier, c’est parfois un photographe que l’on croise sur les réseaux sociaux ou ailleurs.

Au moment où j’écris ces lignes je suis le seul à avoir eu la chance de voir ces photos, de découvrir les histoires qui se cachent derrière ces images. C’est un plaisir un peu égoïste que je peux enfin partager avec vous au fil des pages qui suivent.

Organiser Ma Plus Belle Photo demande du temps mais quand je vois le résultat je ne peux qu’avoir envie de recommencer prochainement. On se donne Rendez Vous en 2017 ? D’ici la n’hésitez pas à vous abonner à la page Facebook (Photopyrros) du site ou me retrouver sur Twitter (Photopyrros), ou même à la mailing-list pour connaitre les prochains rendez vous participatifs que j’aurai l’occasion d’organiser.

38 COMMENTAIRES

    • @Anne
      Tous les photographes n’ont pas d’espace public. D’autres sont un peu timides. Mais Ma Plus Belle Photo peut donner un peu plus confiance à ces photographes encore un peu timides.

  1. Merci Loic pour cette initiative
    Un beau florilège photographique ! Il y a du talent et ça fait plaisir.

    J’ai particulièrement aimé:
    – « Poubelle sociale » de Jean-Pierre RATIER pour le message
    – « Ouessant – Phare du Creach » de Chris pour la maitrise technique (chapeau bas !)
    – « Reflets d’automne au Diben » de Gérard K. (pour le mariage de couleurs)

    Touché par le témoignage de Clovis Gauzy à qui je souhaite bon courage et bonne continuation malgré tout.
    Bonne année à tous et au plaisir.

  2. Bonne Année Loïc, Bonne Année à tous ceux qui ont publié ces magnifiques photos! En ce qui concerne la mienne page 5, seul mon texte est paru mais pas la photo (que j’avais pourtant mise au format demandé et jointe dans le formulaire d’inscription), y aurait-il eu un problème technique en la postant, ou autre?

  3. J’adore ce moment chaque année ou on découvre toutes les photos soumise a « La plus belle photo » et surtout découvrir les histoires derrière chacune.
    Je me suis régalé Loïc, Merci, et a l’année prochaine !

  4. Merci Loïc d’avoir rétabli l’erreur de ma photo qui n’apparaissait pas! Je reste vraiment émerveillée par certaines photos postées, merci pour cette belle galerie qui ouvre le regard sur d’autres regards, c’est très enrichissant, ça apprend beaucoup et ça ravit les yeux!

  5. Très touchée aussi par le témoignage de Clovis Gauzy sur sa « dernière » photo de concert: il y a 40 ans je sortais à l’âge de 19 ans de mon école photo et avais décroché un poste bénévole (fallait commencer bénévole à l’époque!) de photos de concerts pour une revue parisienne culturelle. J’ai fait Led Zeplin et d’autres grands à l’époque malgré tous les pros qui bossaient pour tous les Rock and folk à l’époque et c’est vrai qu’on était à se battre des coudes sur scène pour shooter! J’ai dû arrêter la photo à cet âge mes parents divorçant et devant travailler et aider ma mère. Ca a été le drame photo ma passion, enfoui de ma vie. Je n’ai retrouvé le goût du 24×36 l’amour de ma vie, après une période cinéma il y a 35 ans par dépit, il n’y a que 2 ans. Cet été j’ai eu l’occasion de shooter en concert Hugues Aufrey qui a 89 ans, je n’avais plus la belle carte de presse bleu blanc rouge de mes 19 ans mais j’ai osé traverver la foule compacte pour arriver au 1er plan, car ayant repéré les lieux l’aprem un gars de la sécurité m’a dit qu’il me ferait entrer sur la scène autres photographes, or le gars était pas là le moment venu! Une conne dans la foule qui était arrivée 2h avant d’attente, a appellé la sécurité pr dire que je m’étais infiltrée ds la foule, ce qui était mon droit! Oui, atroce les photos de concerts les prods! Surtout que le matin Hugues Auffrey je l’ai shooté à 1m m’infiltrer aussi dans foule de badeaux lors d’une interview radio, mais c’était mon droit le prendre avec un 24×36 au lieu de tous les i-phones et à 1m: il a beaucoup apprécié mon courage à arriver à 50cm de lui car je suis arrivée en cours d’émission et m’a fait un immense sourire! Mais bien sûr t’es repéré alors de tous les requins et prods pour le concert du soir!

  6. Mon témoignage ci dessus à Clovis pour lui dire que même un amateur ancienne carte de Presse a pas le droit de shooter anonyme au 1er rang dans la foule: au 1er rang t’as toute la famille des prods et autres revues! Je ne voulais faire que de bonnes photos pour moi seule sans les exploiter, car j’aime ce chanteur! Mais seuls les i-phones de beaufs qui ne shootent pas artistique sont admis au 1er rang! Ca m’a vraiment énervée moi aussi!

    • @Pascale BASSE
      Peut importe le statut du photographe ou son matériel. Soit tout le monde peut faire des photo librement et dans le respect de sa personne. Soit personne ne peut en faire.
      Voler des photos sous prétexte que d’autres photographes font des photos gratuitement n’est pas la solution et la position de Clovis est à défendre dans un monde de requins ou certains sont prêts à tout pour accéder au pit et faire des photos de leur star.

      Aujourd’hui il faut que les photographes refusent de se déplacer gratuitement, à moins d’avoir la liberté de faire ce qu’ils veulent de leur photo. Il ne faut pas oublier que les photos contribuent aussi à la réputation de l’artiste. De belles photos attireront un peu le public que des photos moches réalisées au smartphone

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here