Charlie Hebdo, le jour d'après
Charlie Hebdo, Hommages et Souvenirs (illustration Joachim Roncin)

Au lendemain de l’attaque de Charlie Hebdo les manifestations s’organisent.

Une Minute de silence est prévue à Toulouse. Elle s’est déroulée à 12h sur la place du Capitole. Les entreprises et les institutions ont observée une minutes de recueillement.

Le Président de la République a décrété une journée de deuil national, lors d’une allocution télévisée.

Les terroristes ont voulu censurer les français mais la meilleure des réponses c’est de leur montrer les images des rassemblements, leur montrer que non on ne va pas se taire face à des actes insupportables. Il ne doit pas y avoir d’auto-censure face à des idées radicales.

#JeSuisCharlie, l’Enquête

Dans la nuit une opération policière est organisée à Reims (Marne), mais à minuit cela ressemble à un leurre. Il n’y a pas de périmètre de sécurité et les journalistes côtoient les policiers du GIGN aux pieds des immeubles. La police scientifique a fouillé un appartement résidence de l’un des terroristes.

3 suspects étaient recherchés, l’un d’eux s’est rendu à Charleville-Mézières, il a été placé en garde à vue. La police à lancé un appel à témoins afin de trouver les autres suspects Chérif Kouachi et Said Kouachi. Ils ont été identifiés suite à la carte d’identité de l’un d’eux, découverte dans une des voitures qu’ils ont utilisé dans leur fuite.

A 8h les médias annoncent que 9 personnes ont été placées en garde à vue. Il semble que ces personnes soient de l’entourage des suspects.

#JeSuisCharlie, les Victimes

Cette attaque terroriste a fait 12 morts, outre les journalistes et dessinateurs de Charlie Hebdo, 2 policiers ainsi qu’un agent d’entretien ont perdu la vie.
Il y a 11 blessés dont 4 dans une situation « grave ».

Minute de silence Place du Capitole

La place du Capitole silencieuse en hommage aux vicitimes de l'attaque de Charlie Hebdo
La place du Capitole silencieuse en hommage aux vicitimes de l’attaque de Charlie Hebdo

A midi 5’000 toulousains ont observé une minute de silences notamment sur la place du Capitole. Certaines personnes sont venus seules ou en petits groupes, mais il y avait aussi les employés d’entreprises, des classes des établissements scolaires du centre ville et les élus de la ville.

Les dernières fois qu’un tel silence avait pu être observée place du Capitole c’était pour d’autres événements tragiques, les attaques du terroriste Merah, AZF.

Après une minute de silence des applaudissements ont envahi la place du Capitole, avant que ne soit entonnée la Marseillaise.

Dans le regroupement il y avait les même symboles que la veille au même endroit mais il y avait aussi des affiches reprenant les nombreux dessins qui avaient été publiés sur internet.

 

Dans les nuits de jeudi à vendredi et de vendredi à samedi, entre 18h et 7h, la façade du Capitole est seulement éclairée par le message « Toulouse est Charlie » projeté en lettre lumineuse.

Les toulousains sont nombreux à se réunir en fin de journée et toute la nuit des personnes déposent des messages, allument des bougies ou viennent se recueillir au pied du Capitole. Vers 22h il y a moins de monde, les gens sont silencieux, il échangent juste quelques sourires, ils viennent laisser un message, avoir une pensée pour les victimes ou allumer une bougie. Au pied de la façade du Capitole il y a des bougies, des crayons et des feuilles à disposition de toulousains qui souhaitent laisser un message.

Les affiches du Théâtre du Capitole ont été remplacées par des affiches sur lesquelles on peut lire « Je Suis Charlie« . Les écrans des bornes des VéloToulouse affiche aussi le message « Toulouse est Charlie« .

De nombreuses entreprises, parfois des boutiques ont aussi affiché sur leur prote d’entrée, dans leur vitrine le message « Je Suis Charlie ».

D’autres rassemblements pour Charlie Hebdo

Une nouvelle fusillade

Vers 8h30 une nouvelle fusillade s’est déroulée à Montrouge à Paris. Il y aurait 1 blessé un agent de voirie et  une policière municipale stagiaire est décédée.
Il est difficile pour le moment de faire un lien avec les événements de Charlie Hebdo. Mais il y a quelques points communs avec l’action barbare menée au journal satirique.

7 COMMENTAIRES

  1. Toutes nos pensées et condoléance vont maintenant aux familles des victimes ! C’est comme même bizarre car les assassins paraissaient très professionnels et le faite d’avoir laisser traîner une carte d’identité dans la voiture me paraît louche !! Pas vous

    • @celine
      Effectivement c’est très étrange, mais si on trouve une carte d’identité dans une situation pareil alors que je n’ai rien à me reprocher je vais pas aller me cacher …
      J’ai un peu l’impression que cette carte d’identité est une sorte de carte de visite.

  2. C’est horrible, y’ pas d’autres mots. Je trouve ça important que tous les blogueurs en parlent pour défendre notre liberté d’expression et montrer notre soutien, merci pour le tien et ces photos qui apportent un peu de bonheur dans ce moment si tragique.

    • @Thomas Benezeth
      Par mes articles et mes messages sur les réseaux sociaux je veux surtout montrer qu’on ne se laissera pas faire face au terrorisme.

LAISSER UNE RÉPONSE