Eclipse solaire du 20 Mars 2015 à Toulouse

Photos d'une éclipse partielle vécue à Toulouse

21

La Société d’Astronomie Populaire de Toulouse accueillait à l’Observatoire de Toulouse le public pour observer l’éclipse de soleil qui s’est déroulée ce 20 Mars 2015.

Il y a selon les années une ou deux éclipse(s) totale(s) visible(s) depuis la Terre. Ce phénomène n’est pas visible partout au même moment. Pour qu’une éclipse solaire se produise il faut que la Terre, la Lune et Soleil soient parfaitement alignés. La Lune intercalée entre la Terre et le Soleil projette alors un cône d’obscurité.

Les plus chanceux, ceux qui se trouvent au bon endroit au bon moment peuvent observer une éclipse totale c’est à dire que le Soleil est complétement masqué par la Lune, d’autres plus éloignés du « bon endroit » ne peuvent voir qu’une partie du Soleil, c’est l’éclipse partielle.

Chapelet réalisé lors de l'éclipse solaire du 20 Mars 2015 Toulouse - France
Chapelet réalisé lors de l’éclipse solaire du 20 Mars 2015 Toulouse – France

L’éclipse solaire, une histoire de filtre

Personnellement j’avais avec moi mon 40D et mon 100-400L protégé d’un filtre Astrosolar de Baader tournés vers le ciel, confortablement installé sur le trépied pour immortaliser cette rencontre. J’ai aussi utilisé le 70D pour photographier les toulousains qui observaient la magie éphémère du passage de la lune entre la terre et le soleil.

Le filtre m’a coûté des sueurs froides avant l’éclipse, au départ je m’étais procuré du polymère noir teinté dans la masse de Thousand Oaks Optical.

Au moment de la commande le vendeur m’annonce une livraison entre le 10 et le 26 Mars soit après l’éclipse mais celui-ci s’est montré plus rapide que prévu et j’ai reçu mon filtre le 6 Mars bien avant la date annoncée.

Tout savoir pour photographier une éclipse

Une fois monté sur son support j’ai voulu tester mon filtre mais faute de soleil au moment du montage, le Week End précédent l’éclipse du 20 mars2015, je l’ai essayé sur une ampoule. Bien mal m’en a pris car je me suis trop approché de l’ampoule pour voir le rendu de mon filtre et celui-ci a fondu. J’ai du attendre le Mardi 17 Mars pour pouvoir me procurer un nouveau filtre dans une boutique spécialisée de Toulouse qui cette fois était de l’Astrosolar de Baader. Je ne pouvais pas faire la fine bouche, les délais de livraison étaient « intenables », surtout que les médias commençaient à parler de l’éclipse solaire après les annonces du Ministère de la Santé, créant un affolement du public à la recherche de lunettes de protection.

Pour certaines photos à cause des nuages j’ai été obligé d’utiliser mon filtre ND1000, toujours avec prudence.

A cause des nuages j’ai été obligé de jongler en permanence sur mes réglages. En quelques secondes je pouvais passer de 1/1000 à 1/5eme de seconde de temps d’exposition.

Une éclipse solaire vécue par les Toulousains

La lune commence à occulter le soleil
La lune commence à occulter le soleil

Les adhérents de la Société d’Astronomie Populaire de Toulouse et 250 toulousains sont venus à l’Observatoire de Jolimont profiter du spectacle offert par la Lune et le Soleil lors de cette éclipse partielle.

Toute la matinée le public a pu observer le soleil à l’aide de la Lunette Astronomique de la Carte du Ciel de l’Observatoire de Toulouse à Jolimont.

Quelques lunettes en Mylar étaient aussi mises à disposition du public pour observer le passage de la lune devant le soleil, certains toulousains étaient venus avec leurs propres paires qu’ils avaient le plus souvent obtenues en achetant des magazines, d’autres avaient avec eux un masque de soudeur. C’est donc le nez pointé vers le ciel que les toulousains ont pu observer le ballet céleste de cette éclipse solaire.

Dans les écoles, une éclipse à l’ombre

Pour des raisons de sécurité les écoles, ont pour un grand nombre, préféré garder les élèves à l’ombre. La crainte des « rayonnements de l’éclipse » est à l’origine de cet enfermement. Mais on peut aussi soulever le manque d’anticipation des professeurs qui avaient pourtant reçu les informations de l’Education Nationale faisant circuler un dossier de l’académie de Toulouse comprenant des activités pour les enfants du primaire au lycée.

Chaque éducateur est en temps normal capable de savoir si une activité est compatible (ou pas) avec le groupe qu’il encadre. Le principe de précaution a donc été mis en avant par certains qui ne voulaient pas faire le choix.

Certains professeurs avaient préparé l’éclipse, ils avaient travaillé sur le sujet en classe et ont donc fait de l’éclipse un temps éducatif, une leçon de chose.

Une éclipse de soleil sans surprise

Le soleil est masqué par la lune à 68% au maximum de
Le soleil est masqué par la lune à 68% au maximum de l’éclipse

Comme cela était annoncé pour Toulouse, la lune a commencé à croquer le soleil à 9h14. Le ballet céleste est d’une précision inégalée mais heureusement l’éclipse partielle dure de nombreuses minutes.
Bien sur il ne fallait pas rater le maximum de cette éclipse à 10h20.

Au fur et à mesure que la Lune laissait la place au soleil, les toulousains quittaient l’Observatoire de Toulouse. A 11h31 le soleil masqué par les nuages, retrouvait le champ libre au-dessus de la Ville Rose.

Une météo capricieuse

Les nuages masquent l'éclipse.
Les nuages masquent l’éclipse, rendant l’observation du soleil difficile voir impossible.

Quelques nuages se sont invités à la fête des astronomes, mais cela n’a pas empêché de voir le Soleil se faire grignoter par la Lune. Les nuages ont été cléments avec les astronomes jusqu’au maximum de l’éclipse. Ensuite la couverture nuageuse à pris de l’ampleur, moins homogène, plus épaisse rendant l’observation plus difficile.

Bien sûr ce n’était pas idéal mais ces rendez-vous sont rares, il ne faut pas les rater et en profiter quand ils se présentent.

La prochaine éclipse en France et ailleurs

Le soleil retrouve progressivement sa place
Le soleil retrouve progressivement sa place

Il faudra attendre Octobre 2022 pour pouvoir observer une prochaine éclipse partielle à Toulouse.

Pour les globe-trotteurs il sera possible de voir des éclipses avant cette date :

  • Le 13 septembre 2015 (éclipse partielle) en Afrique du Sud et Madagascar.
  • Le 9 Mars 2016 (éclipse totale) en Indonésie et dans le Pacifique.
  • Le 1 septembre 2016 (éclipse annulaire) au Gabon, au Congo, en Tanzanie et à Madagascar

21 COMMENTAIRES

  1. Merci de me montrer l’eclipse que je n’ai pas pu regarder à cause du boulot!
    Très sympas les photos, heureusement que tu as finis par avoir ton filtre!
    J’ai trouvé un peu fort que les écoles annulent même des activités prévues à l’extérieur ce jour là pour confiner les élèves dans les locaux…le rayonnement du soleil n’est pas moins dangereux un jour sans eclipse…

    • @Donlope
      En effet le rayonnement solaire n’est pas plus dangereux un jour d’éclipse mais il y a les fameux principe de précaution qui empêche toutes les initiatives …
      l’histoire du filtre me fait ce soir bien rigoler mais j’ai passé un long moment dans le doute avant d’avoir ma feuille d’Astrosolar.

      En faisant mes photos j’ai pris conscience que j’avais la chance de pouvoir prendre des images que d’autres ne pouvaient pas voir, les photos prennent alors tout leur sens.

  2. Tu as eu de la chance de bien la voir ! À Paris c’était compromis ^^ Dommage sur ta première photo que tout soit si collé au cadre, c’est un peu étouffé. Tu ne peux pas les faire respirer plus ? 🙂

    • @Thomas Benezeth
      Je suis un chanceux frustré car même si on a pu voir cette éclipse mieux que d’autres qui n’ont rien vu, je n’ai pas eu les conditions idéales que j’espérais avoir. Cela se ressent donc sur certaines photos et notamment le chapelet (la première photo) dont le montage s’est révélé plus compliqué n’ayant que certaines photos à disposition.
      Je peux réduire la taille des soleils pour leur permettre de respirer un peu plus… à voir …

  3. Ici en Alsace, il n’y avait pas un nuage : des conditions top pour l’observer (cf notre discussion précédente 😉 ). Dommage pour la plupart des écoliers confinés :-/ Si j’avais pu, je n’aurais pas hésité à faire sécher la maternelle à ma fille pour lui faire découvrir cette éclipse !!

    • @Seb
      Sur FB un contact m’a dit qu’en maternelle à Strasbourg les enfants avaient pu voir l’éclipse à travers un télescope. C’est quand meme dommage de les avoir enfermé pour l’occasion. J’espère que les pouvoirs publics prendront une autre option pour les prochaines éclipses

    • @Un Gaijin au Japon
      Le 4 avril 2015 il y a une éclipse de lune totale. Elle sera partielle à Tokyo. Ensuite il faudra attendre 2016 pour une éclipse solaire partielle visible depuis le Japon.
      C’est à chaque fois un moment magique mais si je pouvais me passer des nuages je le ferai très volontier 😉

  4. Nous avions prévu un atelier avec les élèves, et ils ont été plusieurs centaines à défiler, c’était top!
    Et merci pour ces images, parce que j’étais occupée à les encadrer, donc il n’était pas question de faire des photos!

    • @Anne
      C’est cool d’avoir pu montrer l’éclipse aux élèves 😉 En plus cela semble être un succès
      A mon niveau mon boitier s’est transformé en lunette astronomique, mais j’avais annoncé les photos avant tout 😉

LAISSER UNE RÉPONSE