La Patrouille de France montre son savoir faire à Gimont (32)

23

A l’occasion des IX (9) eme rencontres aéronautiques et spatiales de Gimont, la Patrouille de France est venue montrer tout son savoir faire dans le ciel gersois. Tout au long de la semaine, les organisateurs du meeting qui clôture ces rencontres aéronautiques et spatiales ont surveillé la météo espérant ne pas avoir à subir les mêmes mésaventures que le meeting d’Airexpo annulé en 2013 à cause de la pluie.

Hélas pour le public gersois le ciel ne s’est pas suffisamment déchiré pour permettre à la PAF (Patrouille Acrobatique officielle de l’Armée de l’air française) de proposer une démonstration dite « beau temps« , des paquets nuageux restant présents dans le ciel, la Patrouille de France a dû effectuer la « présentation intermédiaire » privant le public gimontois de certaines figures emblématiques tel que le célèbre cœur. Toutefois la présentation proposée par la Patrouille de France s’est révélée être d’une grande qualité proposant des figures particulièrement techniques.

 

Pour faire ces photos j’avais la chance d’être à coté du point central, où était installée l’équipe vidéo de la Patrouille de France.

La patrouille de France à Gimont, en formation grande flèche
La Patrouille de France à Gimont, en formation grande flèche

L‘arrivée des 8 alphajets était très attendue par le public qui avait déjà pu observer les évolution de plusieurs avions du plus petit Cricri au plus gros A330 d’Airbus. Alors que la Patrouille de France finissait de se préparer dans le ciel à l’est de Gimont l’avion numéro 5, Athos 5, piloté par le Capitaine Guillaume SMETS est venu observer les conditions météorologiques.

La Patrouille de France est arrivée par l’est en formation « Grande Flèche » et a allumé les fumigènes lézardant le ciel des couleurs Bleu, Blanc et Rouge. Se sont ensuite enchainées 20 minutes de démonstrations d’abord lors du « ruban » avec les 8 avions, puis en petits groupes lors de la « synchronisation« .

Lors de la synchronisation, le public a pu voir des impressionnants croisements entre les avions qui se rapprochent parfois à près de 1400 km/h et la figure mise en place uniquement pour cette année « le 60 » qui rappelle à tous que la PAF fête cette année ses 60 ans.

Pour ce meeting la PAF est basée à l’aéroport de Toulouse Blagnac, où sont alignés les Alphajets et le Transall qui transporte les pièces nécessaire à l’entretien des avions.

 

Dans 15 jours, l’équipe de la Patrouille de France 2013 clôturera sa saison et passera le relai à l’équipe de la Patrouille de France 2014. Le leader le Commandant Raphaël Nal sera remplacé par son charognard le Commandant Jean Michel HERPIN. Une dernière démonstration sera organisée sur la Base aérienne 701 Salon-de-Provence, avant le passage de relais. Il sera alors temps de préparer la saison 2014 de la PAF.

 

Pour en savoir plus sur la Patrouille de France :

23 COMMENTAIRES

  1. C’est toujours impressionnant de voir des avions faire ces acrobatie dans l’air , ce qui m’a marqué c’est l’application des pilote vis à vis de leurs position on dirait vu des images que vous savez comme sur Photoshop on fait du « duplicate » sur un avion pour en faire plusieurs avec le même espacement !!! et aussi le tableau du croisement est énorme

    • @celine
      Pas besoin de photoshop les pilotes sont juste super-entrainés et tiennent parfaitement leur position avec des espaces de l’ordre de 2 à 3 mètres entre chaque avion.
      Les croisement ne sont pas simple à photographier car cela va vite pour le photographe pour les pilotes c’est pareil les appareils volent chacun à 700km/h, et heureusement il ne volent pas dans le même plan. C’est donc un effet visuel…

    • 700 km/h, mais c’est un truc de fou et comment vous avez fait pour avoir une aussi net images ? J’imagine que vous avez une gosse machine 😉

    • @celine
      pas besoin d’un matériel exceptionnel, un haute vitesse d’obturation suffit et je ne dépasse jamais le 1/1000 avec la PAF.
      On voit sur les croisements que seul un avion est net, cela est dû au fait que je suis dans le viseur un avion et que je déclenche au moment ou entre le second, le second est donc légèrement flou…
      Avec une vitesse d’obturation plus élevée la sensation de vitesse serait moins présente.

  2. Jusqu’à aujourd’hui je n’avais vu les shows de la Patrouille de France qu’à la télévision, ces photos sont vraiment remarquables, les arrêts sur image sur ces fumées colorées, c’est vraiment impressionnant, ça donne tout de suite une dimension très artistique au delà de l’exploit des pilotes 🙂

    • @Quentin
      Pour cette année il te sera difficile d’aller voir un meeting mais n’hésite pas à aller voir au moins une démonstration en vrai de la PAF.
      La télé ne transmet pas encore les même points de vue, le même son et la même tension qu’il peut y avoir lors d’un tel show.

      En meeting la fumée devrait être obligatoire… encore faut il bien la maitriser.

  3. Magnifique. En plus tu étais bien placé et tu en a bien profité. Ca devait être impressionnant. En tous cas ça rend super bien ! Tu as utilisé plusieurs objectifs ? ou c’est toujours le même ?

    • @Micka
      Sur le dernier éclatement j’ai utilisé le 28-70mm, pour tout le reste j’ai utilisé le 100-400 mais je dois avouer que parfois j’étais presque trop long …

  4. combien de prises de vue as tu fait pour ne retenir que ces quelques unes ? comment arrives-tu à choisir celle-ci plutôt que celle-là ? beau travail !

    • @Patapon
      J’ai fait beaucoup de photos pour 20 minutes, certaines resteront dans mon DD et d’autres partent à la corbeille prochainement.
      Lors de mon tri j’évacue celles qui ne sont pas techniquement pas bonnes (cadrage flou etc). Celle qui restent sont parfois en doublon, je regarde donc celle qui ont le plus de contraste dans un ciel comme celui que l’on a eu à Gimont il faut jouer avec le ciel et tenter d’avoir et un peu de bleu et un peu de nuage. Enfin je regarde la position des avions pour sélectionner les dernières photos redondantes.
      Par exemple sur le corksrew, la photo suivante les avions sont au niveau de la fumée blanche, c’est moins parlant pour le lecteur.

    • @elpadawan
      Meeting + compact + argentique mais c’est un autre siècle… 😉 Il faut que tu renouvelles l’expérience avec les moyens d’aujourd’hui …
      Je ne sais pas si les meeting sont nombreux par chez toi mais je sais qu’il y a un musée pas trop mal sur l’aéronautique à Prague.

  5. Magnifiques ces photos ! J’ai vu la patrouille de France plusieurs fois, mais à ce moment-là, je n’étais pas encore atteinte du virus photographique, ou du moins, pas comme maintenant. Du coup, tes photos donnent envie! C’est vraiment impressionnant *et dangereux* ce qu’ils font !

    • @Marie
      C’est dangereux si l’un des pilotes ne respecte pas les procédures ou est mal préparé. Mais ce sont des pilotes ultra préparés qui constituent la Patrouille de France.
      Il ne sont pas à l’abri des risques pannes, surprises météos, périls aviaires mais tout est mis en œuvre pour que les pilotes ne se mettent pas en danger.

  6. Quelle série incroyable !
    C’est magnifique, bravo.
    Sur plusieurs d’entre elles j’ai d’ailleurs l’impression d’être « en vol avec eux » et plus au sol sur le plancher des vaches !

    La photo « 60 » est d’ailleurs particulièrement intriguante : comment ont-ils bien pu faire pour réaliser ce 0 ???

    Ma préférée de la série au niveau graphique est celle que tu as intitulée « Avant éclatement intermédiaire »

    En tout cas, chapeau l’artiste !

    • @Seb F.
      Les pilotes réalisent le 0 comme le 6 du 60, c’est une boucle simple, l’arrêt de la fumée de fermer le 0 ou de continuer vers le 6.
      Il est vrai que l’éclatement intermédiaire sort plutôt bien grâce au paquet de fumée.

  7. Ah je suis dégoutté car la patrouille de France devait faire son show en Auvergne samedi dernier mais elle n’a pas pue décoller à cause du mauvais temps !!!

    • @Micka
      A Toulouse nous avons eu la même chose en Juin, le meeting de Muret à été annulé à cause de la météo, la Patrouille de France mais aussi de nombreux avions ont été cloués au sol …
      Ils reviendront sur d’autres démonstrations l’an prochains ou plus tard

LAISSER UNE RÉPONSE