Le Starduster SA300 en démonstration de voltige à Airexpo 2012

1

Le Starduster SA300 a été développé pour voler pour le plaisir et n’était pas destiné à devenir un avion de voltige.Il est très solide et de nombreux propriétaires utilisent l’avion pour le vol acrobatique.L’avion est prévu pour supporter des facteurs de charges de + / – 6G. Cet avion particulièrement stable bénéficie d’une grande surface alaire ce qui lui permet des atterrissages à des vitesses très faibles et sur des pistes très courtes.

 

C’est un avion de fabrication artisanale. Les pièces qui le composent sont particulièrement simples à réaliser. Le fuselage est constitué de 4130 tubes avec revêtement en tissu. Les longerons sont en épinette en bois avec des nervures d’aile en bois contreplaqué. Le moteur de base est un Lycoming O-360 de 180 ch (134 kW) mais d’autres motorisations sont parfois utilisées.

Décollage du Trescal Starduster SA300 à Airexpo 2012
Décollage du Trescal Starduster SA300 à Airexpo 2012

 

 

Aircraft Spruce & Specialty Co détient actuellement les droits pour vendre les plans du Starduster.

 

 

Entrée de boucle, Starduster SA300 à Airexpo 2012
Entrée de boucle, Starduster SA300 à Airexpo 2012

 

Ce biplace sans cabine est très facile à piloter sur terre et dans les airs.

Sortie de boucle du Starduster SA300 à Airexpo 2012
Sortie de boucle du Starduster SA300 à Airexpo 2012

 

Le pilote et propriétaire Jean-Marc d’Hulst est aussi le directeur général adjoint de Trescal, société spécialiste mondial des services de métrologie. La société Trescal parraine le Starduster et a notamment financé la révision complète de cet appareil qui date de 1989.

 

Starduster SA300 au roulage après sa démonstration à Airexpo 2012
Starduster au roulage après sa démonstration à Airexpo 2012

L’appareil présenté à Airexpo 2012 est immatriculé F-PFJP

Plus d’information sur Trescal : ici

 

 

 

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE