North American P-51 Mustang « Nooky Booky IV », Airexpo 2012

2

Le North American P-51D-30-NA Mustang « Nooky Booky IV » fut construit en 1945 mais ne fut jamais livré à l’USAAF, il est livré en 1950 à la Royal Canadian Air Force (RCAF).

Il sera retiré du service de la RCAF en 1959 avant d’être revendu.

En 2006, il est vendu à la Fondation de l’Amicale Jean-Baptiste Salis qui organise les meeting de La Ferté Alais sur l’aérodrome de Cerny qui regroupe de nombreux warbird et avions anciens.

 

Le P-51 Mustang est un avion de chasse américain conçu par North American Aviation, qui est utilisé lors de la Seconde Guerre mondiale. Il est développé un peu à la va vite pour répondre au besoin urgent de chasseurs supplémentaires des Britanniques en 1940 pendant la Bataille d’Angleterre qui n’arrive pas à rivaliser avec la Luftwaffe très déterminée. Il complète et succède au P-40 car l’usine Curtiss est déjà aux limites de production. (Airexpo 2011 : Curtiss P-40 Warhawk)

Pour simplifier le développement du P-51 Mustang , North American Aviation reprend des pièces de l’avion d’entrainement North American T-6 Texan. (Airexpo 2011 North American T-6 Zéro)

 

North American P-51D-30-NA Mustang "Nooky Booky IV"
North American P-51D-30-NA Mustang « Nooky Booky IV »

Suite à l’adaptation de l’excellent moteur britannique Rolls Royce Merlin, l’appareil devient l’avion d’escorte dont les États-Unis ont besoin pour accompagner les raids de bombardiers stratégiques au-dessus de l’Allemagne. Sa précédente motorisation ne lui permettant pas de dépasser le 3’650m d’altitude causées par des déficiences du moteur Allison V-1710 à haute altitude.

 

 

P-51 Mustang est l’un des trois grands chasseurs américains de la Seconde Guerre mondiale par le nombre, avec 15 586 exemplaires produits.

 

P-51 Mustang décollage, Airexpo 2012
P-51 Mustang décollage, Airexpo 2012

 

Beaucoup le considèrent comme le meilleur chasseur à hélice de tous les temps. Le nom de l’avion est donné par les Britanniques, les Américains l’ayant tout d’abord baptisé Apache avant d’adopter le nom britannique : P-51 Mustang.

P-51 Mustang décollage, Airexpo 2012
P-51 Mustang décollage, Airexpo 2012

 

Il porte aujourd’hui les couleurs et le serial number (numéro de série) du P-51D s/n 44-74622 piloté en 1944 par le Major Leonard « Kit » Carson, premier as du 357th Fighter Group.

P-51 Mustang virage à gauche, Airexpo 2012
P-51 Mustang virage à gauche, Airexpo 2012

 

Aujourd’hui le P-51 Mustang est un warbird réputé il ne reste plus que 150 exemplaires en état de vol.

P-51 Mustang virage à droite le train commence à sortir, Airexpo 2012
P-51 Mustang virage à droite le train commence à sortir, Airexpo 2012

 

P-51 Mustang, vue de dessous on voit l’entrée d'air du radiateur, Airexpo 2012
P-51 Mustang, vue de dessous on voit l’entrée d’air du radiateur, Airexpo 2012

 

Plus d’info sur le site de l’AJBS – Amicale Jean-Baptiste Salis : ici

 

 

 

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE