Fouga CM170 Magister (Fouga Magister) à Airexpo 2012

0

Le Fouga Magister (ou Fouga CM170 Magister) est un avion conçu en dans les années 50, il effectue son premier vol en 1952. Cet appareil est essentiellement destiné à l’entrainement de pilotes militaires.

Reconnaissable grâce à son empennage en V dit « papillon« , cet avion sera construit à plus de 1000 exemplaires toutes versions comprises.

Son domaine de vol et ses capacités font du Fouga Magister un avion idéal pour la voltige, des nombreuses patrouilles de voltige l’utilisent ou l’ont utilisé notamment la Patrouille de France (de 1956 à 1980).

Cet avion à réaction est capable d’atteindre 715 km/h et de monter à une altitude de 11’000mètre

 

En 1954 l’OTAN (Organisation du traité de l’Atlantique Nord) retient l’avion comme appareil à réaction d’entrainement de base des pilotes. De nombreuses commandes affluent pour équiper des armées étrangères telles que Allemagne, Israël ou encore Finlande. Il est produit en France par Aerospatiale-Potez ou sous licence, Flugzeug-Union-Süd (fusion des constructeurs Messerschmitt et Heinkel) en Allemagne ou Velmet en Finlande.

 

Il existe une version destinée à l’aéronavale française le CM175 Zéphyr qui est équipé d’une crosse d’appontage et d’un train d’atterrissage renforcé pour supporter les catapultage et appontage sur les portes-avions.

 

Fouga Magister en rase motte à Airexpo 2012
Fouga Magister en rase motte à Airexpo 2012

 

Durant l’été 1960 la Belgique utilise le Fouga Magister comme avion d’attaque au Congo lors de la crise congolaise au moment de l’indépendance du Congo.

Israël utilise l’avion lors de la guerre des Six Jours (1967).

Le Maroc attaque l’armée algérienne avec ses Fouga Magister lors de la Guerre des sables en 1963.

 

En France, le Fouga Magister, avion d’entrainement et de liaison est progressivement retiré du service de 1984 à 1996.

L’appareil présenté lors de cette 26eme édition d’Airexpo est immatriculé F-AZZP. Il porte le numéro de série s/n 569 équipé d’un Turbojet Marboré VI F2, a longtemps eu pour base la base aérienne d’Aix en Provence.

Lors de son retrait du service en 1988 il est stocké à Chateaudun pendant 8 ans.

En 1996 il et acheté par Gilles Guérin qui n’entame la restauration de ce Fouga Magister que 2006, le 7 mai 2009 après 3 ans de restauration il est autorisé à voler avec pour immatriculation F-AZZP.

 

Plus d’informations sur le Fouga Magister F-AZZP : ici

 

 

 

 

 

LAISSER UNE RÉPONSE