Airexpo 2011 : patrouille Cartouche Doré

5

La patrouille Cartouche Doré est une patrouille acrobatique qui fait partie comme la Patrouille de France de l’Armée de l’air française.  Basée à Cognac, la patrouille est composée de 3 avions TB 30 Epsilon. Prévue, au départ pour fêter les 100’000H de vol des TB 30 Epsilon en 1989, Cartouche Doré effectuera prés de 100 démonstrations avant d’être promue équipe officielle de l’Armée de l’air.

 

Les pilotes, au nombre de 5 (1 leader, 2 ailiers gauches et 2 ailiers droits) sont tous pilotes de chasse, instructeurs à l’école de pilotage de l’armée de l’air (EPAA) de Cognac. Pour chaque démonstration, ils sont 4 pilotes à se déplacer, le quatrième servant à la logistique et la sécurité des avions, de commentateur et de joker en cas de besoin.

 

L’avion, le TB30 Epsilon est un avion d’entrainement et de voltige qui vient remplacer le Fouga-Magister en 1984. Son poste de pilotage ressemble à celui d’un avion de combat. C’est un cockpit, biplace en tandem permettant à l’instructeur de se placer à coté de son élève. Le TB30 Epsilon peut atteindre 7000m d’altitude et voler à une vitesse de 500km/h.

 

L’école de pilotage de l’armée de l’air (EPAA) est une école de formation de l’armée de l’air française qui à pour mission d’apprendre le pilotage d’un avion à des élèves pilotes de l’armée de l’air, de l’aéronautique navale et parfois de l’aviation légère de l’armée de terre.

Cartouche Doré, Eclatement final
Cartouche Doré, Eclatement final

Le nom de la patrouille lui vient de son indicatif radio : « CARTOUCHE » et DORE de la couleur des premiers avions de la patrouille (noir et doré) en 1989.

5 COMMENTAIRES

  1. Il aurait été correct de nommer les trois pilotes à l’origine de la formation de la patrouille. Je peux attester de leur investissement sans égal pour que cette patrouille soit reconnue et perdure.
    Merci

    • @POUZOULET Corinne
      Vous auriez pu nommé les lieutenants Paul-Guy Maneval, Dominique Crochard et Albert Pouzoulet dans votre commentaire le rendant un peu plus constructif.
      En allant plus loin vous auriez aussi pu voir qu’ils sont cités dans d’autres articles qui concernent la patrouille.

      Quand les reportages touchent un thème deja abordé, j’essaye de donner des informations complémentaires entre chaque reportage, pas de répéter sans cesse des informations qu’il est possible de trouver partout. Sans quoi les articles perdent de leur intérêt pour les habitués du site qui vont avoir l’impression que je fait du copié/collé d’un article à l’autre.

  2. Pour ma part je ne connaissais pas cette patrouille de l’armée de l’air . J’ai apprécié les photos qui complète cet article . Merci

LAISSER UNE RÉPONSE